Ecriture & RPG & Vous

Libérez votre plume, vos chants et vos écrits, libérez votre âme. Une zone RPG est en place pour ceux qui désirent en faire.
 
AccueilGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Souvenirs qui font mal

Aller en bas 
AuteurMessage
Solyma
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 302
Localisation : France
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Les Souvenirs qui font mal   Ven 1 Juin - 19:02

Je suis seul face a ma table. La plume s'en va danser sur l'épaisseur ocre de ce papier. Il pleut ce soir. Comme toujours, je ne suis pas d'humeur, comme souvent. J'écris pour me libérer de mon mal engendré. Passé déchu ? Avenir compromis ? Pourquoi cet harcèlement sur ma personne ?

Images rapides et violentes ! Tout va si vite tandis que je me lève, sueur ardente sur le front, angoisse et terreur en mon fond. Moments tristes et violents qui refont surface en moi. Je repenses a tout ce passé révolu, qui a courbé mon dos, qui m'a abattu. A tout ces moments de malheur intenses, ouvrant des blessures qui jamais ne se pansent. Des sujets de mon âme, qui se perdent dans le temps. Et quand j'y reviens, je n'ai que l'envie de m'évader de ce passé effrayant qui s'effrite et se détruit inexorablement sous mes yeux quand mes larmes coulent et que le ciel triste, pleut.

Maître de ma vie, Maître de mes heures,
Maître de tout ce qui est et de tout ce qui meurt.


Et là, je sombre en ma propre mémoire, en mon propre désarroi, je suis ma propre proie, et je tombe toujours plus bas, la ou je deviens fou par l'idée de ce terrible passé. De mes hauteurs je chute, c'est au sol que je tombes. Oui, cela vient, d'un seul coup, éphémère passé, replonge moi dans cette tragédie !

Elle court sous cette pluie torrentielle, elle bat des bras comme pour s'envoler dans le ciel. Un sourire oblique dessiné sur ses lèvres dorés, un cliché inoubliable de sa beauté. Je la vois qui continue de tourner sur elle même, comme une toupie dans un ouragan nuageux. Avec ce sourire déchirant le grisâtre voile de la pluie s'écrasant sur son visage. La tête inclinée vers la déferlante, et ce regard heureux, la rendant si troublante, jamais je ne pourrai l'oublier... L'herbe semblait être harmonie avec ses pieds, la verdure poussait a son contact, et laissait derrière elle, une traînée de fleurs entrouvertes...
Le parc n'était qu'un ensemble de gris et de vert, on aurait dit ses yeux. Ce gris enveloppant tout décor étranger, y comprit cette route goudronnée... Jamais je ne pourrai l'oublier. Ma toge noire battante, face a ces rafales définis par le vent, mon immobilité légendaire, me faisait la fixer d'un regard amoureux. Elle continuait de danser sous cette pluie noire, illuminant les ténèbres de sa présence, prés de ce giratoire...
Ses yeux ne fixait plus que le ciel fondateur, qui lui renvoyait mes futurs pleurs.
Elle continuais de danser, tout en ôtant ce qui lui restait de protection contre ce froid paralysant. Elle aimait danser nue sous la pluie. Elle s'éloigna bientôt de mon regard inquiet, mais toujours immobile, jamais je ne pardonnerai cette automobile. Elle s'éloigna vers cette route noire, l'eau écarlate ne me fit comprendre que trop tard.


Finalement la lumière revient, je suis allongé par terre à côté du lit, comme un vieux chiffon, tout troué et moisi. Vidé de toute mes forces, je suis si fatigué... Et je reste là, en nage, inerte. J'essaie de respirer, mais ça fait mal. J'ai la gorge si sèche, les yeux si irrités, et le cœur si meurtri. Mes mains et mes jambes tremblent encore, a chaque battement mon cœur semble sur le point d'exploser, et des frissons glacés remontent ma colonne vertébrale. J'ai perdu la notion du temps, je ne sais pas combien de minutes je suis restée là, et je sens une larme qui coule sur ma joue. Je suis totalement perdu... Je suis vidé, je n'ai même pas la force de me relever. Et je reste seul avec mes pensés. Alors je me pose des questions. Des milliers et des milliers de questions, dans le désordre, n'importe comment. Des questions sur moi, sur mes erreurs, sur mon passé, sur ce qu'il vient de m'arriver, des questions sur les gens, la vie, le monde... Des questions sur tout. Pourquoi et comment j'en suis arrivée là ? Pourquoi tout est si froid ?

Je m'enfonce dans les profondeurs de la réflexion, sans trop savoir ce que j'y cherche, comme si je voulais trouver la clé de mon esprit, de ce qui me dépasse. Mais plus j'avance et plus je me perds dans un enchevêtrement complexe et interminable de données et d'idées que je ne parviens pas à déchiffrer.. Tout est brouillé, mes pensées s'entremêlent, ma tête semble bouillir, J'ai chaud.

Quelque chose semble frapper contre les parois de mon crâne comme des centaines de tambours. Et ma tête est lourde, si lourde... J'ai mal. Je ne peux plus me concentrer, mon cerveau est tellement desséché, que je reste étendu sur le sol, sans réfléchir, et sans penser, sans regarder le temps passer.


Maître de ma vie, Maître de mes heures,
Maître de tout ce qui est et de tout ce qui meurt.
Mais pas maître de la vie d'autrui
Pas maître de sa survie.


a toi, toi qui n'est plus

_________________

Administrateur du forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-imaginaire.niceboards.net
green_attack
Plume Débutante
Plume Débutante
avatar

Masculin
Nombre de messages : 65
Age : 45
Localisation : Liege
Date d'inscription : 27/05/2007

MessageSujet: Re: Les Souvenirs qui font mal   Sam 9 Juin - 14:07

I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://web.mac.com/nicolas_ghesquiere
Solyma
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 302
Localisation : France
Date d'inscription : 22/05/2007

MessageSujet: Re: Les Souvenirs qui font mal   Sam 9 Juin - 19:11

Quand on sait que ce texte est tiré de fait réel, et réemployé pour un Slam sur un autre forum, j'ai un peu honte de moi.

J'ai écris le passé sur un "duel" a la plume, n'est ce pas inimaginable ?
Je ne peux le relire aujourd'hui, de toute facon, je le connais trop bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://plume-imaginaire.niceboards.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Souvenirs qui font mal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Souvenirs qui font mal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.
» Souvenirs en pot
» Plein de bons souvenirs
» La tna font comme la wwe
» Ufano de la Font

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ecriture & RPG & Vous :: Votre Plume :: Vos Textes-
Sauter vers: